De plomb et d'or

Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    3650 Jours

  • Nombre de prêts :

    40 (0.52 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    25

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    10

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

Sa détermination à devenir artiste, François Jonas, le narrateur de ce vertigineux roman de formation, la doit à sa première rencontre, fortuite, avec Christian Boltanski. Nous sommes en 1986 : dans la chapelle de la Pitié-Salpêtrière, où son père vient d'être hospitalisé, l'adolescent croise un homme mystérieux. Lui qui ignore tout de l'art contemporain se retrouve face à l'un des artistes les plus célèbres de l'époque. Les réponses énigmatiques de Boltanski à ses questions sur les boîtes, les cierges et les photos en noir et blanc qu'il distingue dans la pénombre le fascinent autant que l'installation elle-même.
Quelques années plus tard, il s'inscrit à l'École des Beaux-Arts dans l'atelier de Boltanski. Il noue avec celui dont il deviendra l'assistant une relation quasi filiale et une tendre complicité avec son épouse, Annette Messager, créatrice de grand talent, qui y enseigne aussi. À la recherche de sa propre voie, et peut-être pour s'affranchir du puissant modèle de ses deux mentors, le jeune homme ne va pas tarder à trouver une « manière » bien à lui, dont le succès foudroyant le conduira vite à céder aux sirènes d'un milieu où l'argent et la spéculation sont rois.
Dès lors, François Jonquet nous entraîne dans une passionnante satire du marché mondialisé de l'art contemporain. Et si son protagoniste est de pure fiction, l'évocation de l'univers où il se trouve propulsé est parfaitement documentée par l'auteur, critique d'art renommé qui en connaît toutes les coulisses. Pour autant, jamais le portrait qu'il brosse ne perd de son empathie pour l'orphelin qu'est resté son attachant personnage, émouvant même dans ses pires moments, et notamment dans la constance du lien qu'il garde avec ceux qui lui ont tout appris.


  • Auteur(s)

    François Jonquet

  • Éditeur

    Sabine Wespieser éditeur

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Date de parution

    04/01/2024

  • EAN

    9782848055121

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Poids

    1 515 Ko

  • Diffuseur

    C.D.E.

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

  • niveau_access

    2.0 AA

  • Dewey

    840

Cette publication répond aux normes minimales d’accessibilité

Modes de lecture

Affichage adaptable L'aspect du texte et la mise en page peuvent être modifiés selon les possibilitées offertes par le système de lecture

Navigation

Navigation logique La voix de synthèse lira les éléments dans un ordre logique déterminé par l'éditeur ou l'auteur.
Navigation logique entre les chapitres La structure du livre sera correctement interprétée par les dispositifs de lecture.
Référence à la pagination du livre imprimé Le livre peut être utilisé en complément de sa version imprimée, la pagination de référence étant préservée.
Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

François Jonquet

François Jonquet est né en 1961. Il débute en tant que critique d'art et de cinéma, notamment pour L'Événement du jeudi, Le Quotidien de Paris, Globe-Hebdo et Télérama. Responsable des pages « Arts plastiques » pour Nova, entre 1997 et 2004, il collabore aujourd'hui à Art Press et est membre de l'Association internationale des critiques d'art. Après avoir vécu de longues années à Berlin, il est désormais réinstallé à Paris.
Il a écrit en 2001 une biographie de Jenny Bel'Air, figure mythique des nuits parisiennes (Jenny Bel'Air, une créature, Pauvert, 2001 ; Points 2021). Son ouvrage consacré aux artistes contemporains britanniques Gilbert & George (coédition Phaidon-Denoël, 2004 ; Les cahiers rouges, Grasset, 2016) a connu un succès international. Il est également l'auteur des Années Palace, un documentaire diffusé sur France 5 en 2005. En 2018 a paru au Seuil le récit de son amitié avec Valérie Lang, Je veux brûler tout mon temps.

Chez Sabine Wespieser, il a publié un récit, Daniel (2008), hommage au comédien Daniel Emilfork, ainsi que deux romans : Et me voici vivant (2006) et Les Vrais Paradis (2014). De plomb et d'or est paru en janvier 2024.

empty