Table Ronde

  • La saga des Cazalet (Tome 4) - Nouveau départ Nouv.

    La saga des Cazalet (Tome 4) - Nouveau départ

    Elizabeth Jane Howard

    Parution : 17 Mars 2022 - Entrée pnb : 16 Janvier 2021

    La paix est enfin signée, Rupert est de retour après cinq ans d'absence et la famille décide de quitter Home Place pour retourner vivre à Londres. Mais l'Angleterre est ébranlée, tout comme les certitudes et les moeurs des Cazalet. La mort du Brig et le divorce d'Edward et de Villy apportent leur lot de tensions. Les plus âgés des enfants Cazalet sont désormais adultes. Louise s'ingénue à trouver des échappatoires à son mariage, et tente de revenir à sa première passion, le théâtre. Clary est devenue secrétaire d'un agent littéraire tyrannique, tandis que Polly est assistante dans une entreprise de décoration d'intérieur. Ami et proche confident, le personnage d'Archie se révèle plus que jamais le dépositaire des secrets de la famille. La difficile reconstruction, dans un Londres profondément éprouvé par six années de guerre, est le théâtre de ce « nouveau départ », où chaque Cazalet prend conscience que l'heure est venue de surmonter les épreuves passées.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe

    1 autre édition :

  • Confusion Nouv.

    Confusion

    Elizabeth Jane Howard

    Parution : 18 Mars 2021 - Entrée pnb : 16 Janvier 2021

    Mars 1942. La guerre suit son cours. Sybil vient de succomber au cancer qui la rongeait. Rupert n'a plus donné signe de vie. Le quotidien à Home Place est rythmé par le deuil, les restrictions de nourriture et de chauffage, l'attente de nouvelles à la radio. Polly et Clary ont dix-sept ans et s'installent à Londres pour y trouver du travail. Louise abandonne ses rêves d'actrice pour épouser Michael, officier dans la Marine, qui passe son temps en mer tandis que Louise donne naissance à Sebastien. Rachel, plus que jamais dévouée à ses parents, n'a plus de temps pour sa précieuse amie Sid : leur amour est voué à l'échec. Zoë s'éprend d'un officier américain. Maternité, mariage, amours contrariées et conflit où seuls les hommes partent combattre : dans ce volume qui se clôt sur la victoire finale en mai 1945 et la découverte des camps, l'émancipation toute progressive des femmes est drapée d'un voile tragique.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Trois poèmes Nouv.

    Trois poèmes

    Hannah Sullivan

    Parution : 11 Mars 2021 - Entrée pnb : 28 Janvier 2021

    Le premier recueil de Hannah Sullivan est une révélation : trois longs poèmes d'une intensité et d'une profondeur rares. Même si chaque poème peut se lire séparément, leurs points de rencontres extrêmement inventifs les unissent dans un tout cohérent. « Toi, très jeune à New York » saisit la grande ville américaine, dans la ramification de ses attraits. C'est une étude tendre et désabusée de la possibilité romantique, de la déception et de l'obstination de l'innocence. « En boucle avant l'instant t » commence par un départ vers la Californie pour se déployer en un essai, à la fois personnel et philosophique, sur la répétition et le retour chez soi. « Le bac à sable après la pluie » explore la naissance d'un enfant et la perte d'un père avec une clarté saisissante.
    La lecture de Hannah Sullivan est aussi exaltante que celle des grands poètes modernistes Eliot et Pound, avec la perspective unique d'une brillante voix féminine.
    Trois poèmes a été récompensé par le prestigieux T.S. Eliot Prize for Poetry. C'est la deuxième fois dans l'histoire de ce prix qu'il est accordé à un premier recueil - une belle reconnaissance pour une nouvelle voix de la poésie.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Entre midi et minuit Nouv.

    Entre midi et minuit

    Thierry Radière

    Parution : 11 Mars 2021 - Entrée pnb : 28 Janvier 2021

    Dans la vraie vie, Thierry Radière est professeur d'anglais, comme Mallarmé avant lui. Ce métier offrirait-il une porte dérobée vers la poésie de ce monde ? Il faut le croire, tant Entre midi et minuit est habité par un ailleurs, si proche et si loin, qu'il s'agit d'attraper avant qu'il ne se sauve. Le recueil compte trois parties : « Poèmes totémiques », « Je n'aurais pas pu voir » et « J'avais déjà dit un jour ». Les aubes n'y sont pas navrantes. Souvent levé de bon matin, Thierry Radière s'assied à sa table de travail, le laboratoire de ses rêves, cette vigie de fortune.
    Secrétaire de lui-même, il note choses vues, images entraperçues, épiphanies fugaces, merveilleux nuages. Fuir, làbas fuir ? Pour voyager, inutile de faire ses valises : quand il se met à écrire, de minuscules îles se mettent à flotter un peu partout autour de lui.
    L'un des poèmes est dédié à Fernando Pessoa, et certaines pages pourraient être tombées du Livre de l'intranquillité. Ici, une femme ouvre une armoire et retrouve sa robe de mariée. Les souvenirs lui montent à la tête. A-t-elle menée la vie qu'elle avait imaginée l'espace d'une soirée, grisée par le champagne ? Chez Thierry Radière, on sourit souvent jaune. Des pères se pendent, d'autres partent, certains essaient d'assurer leur rôle. Entre la nostalgie du soleil et la neige du présent, la mélancolie sert de fil rouge.
    Dans ces textes intimistes, on parle à voix basse, et coulent les jours. Les lecteurs d'Apollinaire et Jean-Claude Pirotte auront plaisir à découvrir un poète qui aide à s'émerveiller et à rêver, le temps de continuer à mourir en douceur.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Plein soleil sur la pétanque Nouv.

    Plein soleil sur la pétanque

    Otello

    Parution : 5 Mars 2021 - Entrée pnb : 25 Février 2021

    Il y a des millions de joueurs de boules en France, et il est curieux de constater que - jusqu'ici - on ne disposait pas d'un manuel pratique, aisé à lire (amusant même), qui permette l'initiation des néophytes, et fasse découvrir aux joueurs chevronnés l'expérience d'un observateur sagace. C'est ce qu'apporte le livre d'Otello. Tout sur le jeu de boules : sur la pétanque surtout, et sur la Provençale. Choix des boules, positions à prendre, conseils aux tireurs et aux pointeurs, tactique à observer dans les cas délicats, mesure des points, pièges et ruses, tout cela est exposé par Otello avec une clarté et une science remarquables. On comprend, en le lisant, qu'il y a beaucoup à apprendre sur ce jeu en apparence si simple. On s'intéressera aussi à ce que l'auteur nous apprend sur les boules irrégulières, et sur le jeu d'argent. Il y a là des révélations surprenantes.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Eustache et Hilda t.2 ; le sixième ciel Nouv.

    Eustache et Hilda t.2 ; le sixième ciel

    Leslie Poles Hartley

    Parution : 4 Mars 2021 - Entrée pnb : 28 Janvier 2021

    Étudiant boursier à Oxford, Eustache Sherrington doit apprendre à concilier ses études et les joyeuses soirées entre amis. Sa soeur Hilda est devenue directrice d'une clinique. Sa réussite, sa beauté et jusqu'à son étrangeté fascinent les camarades d'Eustache.
    Quand Dick Staveley, qu'ils n'ont pas revu depuis l'enfance, les invite à passer le week-end chez ses parents à Anchorstone, Eustache s'inquiète de l'image qu'ils renverront aux autres invités - Hilda si solide, et lui si fragile... Alors qu'il n'aspirait qu'à se promener sur la plage, Hilda part faire un tour en avion avec Dick. « Avez-vous toujours cet air-là quand vous expédiez votre soeur dans le néant ? » plaisante lady Nelly, la charmante tante de Dick, en observant le décollage. Deuxième tome de la trilogie Eustache & Hilda, Le Sixième Ciel nous conduit dans le labyrinthe de la personnalité d'Eustache, qui contient autant de portes que la propriété des Staveley. À la lueur d'une bougie, on le suit dans l'obscurité des couloirs, scrutant avec curiosité les personnages qui gravitent autour de cette figure de proue qu'est Hilda.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • L'homme et l'argent Nouv.

    L'homme et l'argent

    Jacques Ellul

    Parution : 4 Mars 2021 - Entrée pnb : 28 Janvier 2021

    "'La faim de l'argent n'est jamais chez un homme que le signe, l'apparence d'une autre faim  : l'amour de l'argent n'est jamais que le signe d'une autre exigence. Faim de puissance, de dépassement, de certitude, amour de soi-même que l'on veut sauver, du surhomme, de survie et d'éternité. Et quel moyen meilleur que la richesse pour atteindre jusque-là ? Dans cette recherche hallucinée, haletante, ce n'est pas seulement la jouissance que cherche l'homme, mais l'éternité, obscurément.'
    En 1989, cinq années avant la mort de Jacques Ellul, la chute du mur de Berlin a brusquement libéré le système capitaliste de la nécessité qui l'avait obligé après-guerre à respecter certaines normes de décence. Partout dans le monde, l'homme s'est retrouvé seul face à la puissance de l'argent. À cet instant, les analyses de Jacques Ellul sur l'exploitation des richesses de la planète et leur distribution inéquitable sont apparues plus prophétiques que jamais. Mais attention. Dans la tradition biblique, le prophète n'est pas celui qui prédit l'avenir. C'est un homme d'intimité avec Dieu qui sait L'écouter et qui voit. Et Jacques Ellul avait vu.'
    Extrait de la préface de Sébastien Lapaque

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Journal de Gand aux Aléoutiennes Nouv.

    Journal de Gand aux Aléoutiennes

    Jean Rolin

    Parution : 1 Mars 2021 - Entrée pnb : 3 Février 2021

    S'inspirant d'une traversée réellement effectuée en 1980, Jean Rolin raconte, dans Journal de Gand aux Aléoutiennes, un "vrai-faux" voyage en cargo via la Norvège, l'Afrique et le Brésil à destination d'un chapelet d'îles désertes entre Alaska et Kamtchatka.
    À bord du Meistersinger, le commandant opiomane boude parce qu'on lui a volé la poire de son goûter ; on se jette du ciment frais à la figure pour se distraire ; un étrange animal, le pil-pil, tout élastique, permet d'anticiper les coups de roulis. Le narrateur ira pourtant au bout de son extravagante aventure : on le débarquera au pied du volcan Shishaldin, surnommé Sisquk par les Aléoutiens, autrement dit "la montagne qui me montre le chemin quand je suis perdu"...

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Campagnes Nouv.

    Campagnes

    Jean Rolin

    Parution : 1 Mars 2021 - Entrée pnb : 3 Février 2021

    "Venant de Slavonie, ayant franchi la Save à hauteur de Bosanski Samac, la première difficulté que nous ayons rencontrée ce fut à la sortie de Kakanj, au pied de la centrale thermique qui se dresse sur le côté gauche de la route, un barrage de miliciens dont il n'était pas facile de déterminer l'obédience. Après avoir fouillé la voiture, ils nous taxèrent d'un peu d'argent et de quelques paquets de cigarettes. Ils avaient l'air heureux, sinon vraiment de bonne humeur : c'était le début de la guerre, il faisait beau, les pertes étaient encore limitées de part et d'autre, et tout neuf le plaisir de porter les armes et de s'en servir pour imposer sa loi, terroriser les civils, abuser des filles, enfin jouir gratuitement de toutes ces choses si longues et si coûteuses à se procurer en temps de paix, quand il faut travailler, et encore, pour les obtenir."

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • La ligne de front ; un voyage en Afrique australe Nouv.

    La ligne de front ; un voyage en Afrique australe

    Jean Rolin

    Parution : 1 Mars 2021 - Entrée pnb : 3 Février 2021

    En 1987, Jean Rolin parcourt l'Afrique australe, de Dar es-Salam à Capetown, à travers les pays que réunit, du moins en théorie, leur opposition au régime d'apartheid. Au fil de ses tribulations, certaines rencontres l'enrichissent : Robert, un révolutionnaire au bout du rouleau, expatrié à Zanzibar ; Ned et Joan, fermiers blancs cloîtrés au Zimbabwe derrière leur enceinte grillagée, ou encore une prostituée indienne 'semi-devine' de Durban, qu'il rêve d'arracher à son sort. D'autres le mettent en rage, telle cette 'Carabosse envuitonnée' qui lui gâche le panorama des chutes Victoria. Et puis il y a les décors, qui le transportent : le vert affolant d'une plantation de thé, le chaos urbain, les chants d'oiseaux dans la nuit africaine...

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • La frontière belge Nouv.

    La frontière belge

    Jean Rolin

    Parution : 1 Mars 2021 - Entrée pnb : 3 Février 2021

    "Voici un petit roman qui grouille de personnages hors du commun pris dans le tourbillon d'une histoire farfelue. Nous sommes à la "frontière belge" qui semble aussi infranchissable qu'un rideau de fer ou qu'une muraille de Chine. Il faudra un enchaînement de circonstances hautement improbables pour que le narrateur franchisse, presque à son insu, cette frontière qui n'est rien moins que celle qui sépare la réalité du rêve, et qui se nomme "littérature"."
    Claude Rouquet

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Constellations ; éclats de vie Nouv.

    Constellations ; éclats de vie

    Sinéad Gleeson

    Parution : 11 Février 2021 - Entrée pnb : 17 Janvier 2021

    Comment raconter l'histoire d'une vie à travers un corps, qui connaît divers stades, la maladie, la force, la maternité ? Comment raconter cette histoire quand on est non seulement une femme, mais une femme en Irlande ? C'est précisément ce que fait Sinéad Gleeson dans Constellations. Toute la vie se trouve dans ces pages, de la naissance au premier amour, de la gestation à la maternité, en passant par la maladie terrifiante, la vieillesse et la mort elle-même.
    Un recueil vaste et varié qui se tourne aussi, d'un oeil tourmenté, vers l'extérieur, plongeant dans le travail, l'art et notre façon de percevoir le monde. À sa manière, d'une voix vive et généreuse, Sinéad Gleeson nous emmène en voyage, un voyage à la fois très personnel et à la résonance universelle. De la joie et de la douleur féroces d'être en vie.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • En cherchant Parvulesco Nouv.

    En cherchant Parvulesco

    Christophe Bourseiller

    Parution : 4 Février 2021 - Entrée pnb : 5 Décembre 2020

    Qui était Jean Parvulesco (1929-2010) ? De ce mystérieux écrivain d'origine roumaine, auteur de plus de cinquante livres, on ne sait presque rien. Les cinéphiles se souviennent que, dans À bout de souffle de Jean-Luc Godard, il est incarné l'espace d'une scène par Jean-Pierre Melville. Chapeau, lunettes noires, il descend d'un avion. Sur le tarmac, il est assailli par les journalistes. À la question de savoir quelle est sa plus grande ambition dans la vie, il répond : ' Devenir immortel, et mourir. '
    Christophe Bourseiller a bien connu Godard, pour lequel il a tourné plusieurs fois quand il était enfant. Des années plus tard, il a rencontré Parvulesco. L'énigme est restée entière. Il a relu son oeuvre fantôme, mené l'enquête sur ce personnage de l'ombre qui fut tour à tour un passager clandestin de la Nouvelle Vague et l'ami intime d'Éric Rohmer, un dandy fascisant et un poète ésotérique. L'inclassable Parvulesco est mort depuis dix ans. Son immortalité commencerait-elle maintenant ?

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Nos gibiers comme je les vois

    Tony Burnand

    Parution : 22 Janvier 2021 - Entrée pnb : 15 Janvier 2021

    Depuis que l'on écrit sur la chasse, d'innombrables études ont été consacrées à tous les animaux-gibiers, à leur biologie, à leurs moyens de défense, à leurs sens, à leur intelligence et à leur valeur gastronomique ; rien, semble-t-il, ne pouvait être ajouté à cette littérature déjà surabondante. Aussi bien, le propos de Tony Burnand, chasseur chevronné et grand ami des bêtes, ne vise nullement à y ajouter de l'inédit mais, bien au contraire, à débarrasser une bonne fois ces êtres, victimes d'une passion non désintéressée, de tous les oripeaux dont ils ont été affublés au cours des siècles par des chasseurs doués d'une imagination parfois débordante, ou victimes d'une certaine paresse intellectuelle, qui leur a fait prendre pour des vérités définitives ce qui n'était qu'affabulations pieusement transmises de génération à génération. Ce n'est donc pas à un travail d'iconoclaste que s'est livré l'auteur de ce travail, mais à un travail de sélection entre l'ivraie, touchante - mais souvent ridiculisante - et le bon grain, qui s'y trouvent en parties égales dans la littérature cynégétique ou naturalistico-cynégétique. Sans doute d'autres chasseurs, également avertis, reprocheront-ils à ces portraits volontairement dépouillés, à ces retouches épuratives, d'être un peu personnels : chaque artiste voit ses modèles avec son objectif à lui... Au lecteur de juger de ce que cette remise au point ajoute - ou fait perdre - aux objets de leur amour. Gaiement opérée, elle ne peut choquer que ceux qui se voilent la face devant la vérité toute nue...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Canción

    Eduardo Halfon

    Parution : 14 Janvier 2021 - Entrée pnb : 9 Décembre 2020

    Par un matin glacial de janvier 1967, en pleine guerre civile du Guatemala, un commerçant juif et libanais est enlevé dans une ruelle de la capitale. Pourquoi ? Comment ? Par qui ? Un narrateur du nom d'Eduardo Halfon devra voyager au Japon, retourner à son enfance dans le Guatemala des années 1970 ainsi qu'au souvenir d'une mystérieuse rencontre dans un bar miteux - situé au coin d'un bâtiment circulaire - pour élucider les énigmes entourant la vie et l'enlèvement de cet homme, qui était aussi son grand-père.
    Eduardo Halfon, dans ce nouveau livre, continue d'explorer les rouages de l'identité. En suivant à la trace son grand-père libanais, il entre avec lui dans l'histoire récente, brutale et complexe, de son pays natal, une histoire dans laquelle il s'avère toujours plus difficile de distinguer les victimes des bourreaux.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Vivonne

    Jérôme Leroy

    Parution : 7 Janvier 2021 - Entrée pnb : 9 Décembre 2020

    Alors qu'un typhon dévaste l'Île-de-France, l'éditeur Alexandre Garnier contemple le cataclysme meurtrier depuis son bureau, rue de l'Odéon : une rivière de boue coule sous ses fenêtres, des rats surgissent des égouts. Le passé aussi remonte à la surface. Devant ce spectacle de fin du monde, Garnier se souvient de sa jeunesse et surtout de son ami, le poète Adrien Vivonne, auteur entre autres de Danser dans les ruines en évitant les balles. Garnier a publié ses livres avant que celui-ci ne disparaisse mystérieusement en 2008, il y a presque vingt ans.
    Qu'est devenu Vivonne ? Partout en Europe, la « balkanisation climatique » sévit et les milices s'affrontent tandis que la multiplication des cyberattaques fait craindre une Grande Panne. Lancé à la poursuite de Vivonne, Garnier essaie de le retrouver avant que tout ne s'effondre. Est-il possible, comme semblent le croire de plus en plus de lecteurs dans le chaos ambiant, que Vivonne ait trouvé un passage vers un monde plus apaisé et que la solution soit au coeur de ses poèmes ?
    Né en 1964 à Rouen, Jérôme Leroy est l'auteur de plus de vingt romans, recueils de nouvelles et de poésie, parmi lesquels Le Bloc (Prix Michel Lebrun 2012) et L'Ange gardien (Prix Quai du Polar 2015) en Série Noire. Il a publié à La Table Ronde Un dernier verre en Atlantide (2010), Jugan (2015), Un peu tard dans la saison (2017) et Nager vers la Norvège (2019). Les Jours d'après (2015), Monnaie bleue (2009), Comme un fauteuil Voltaire dans une bibliothèque en ruine (2017), La Minute prescrite pour l'assaut (2017) et Le Cimetière des plaisirs (2019) ont paru dans la collection La Petite Vermillon.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Le Roi chez l'Empereur

    Didier Piganeau

    Parution : 1 Janvier 2021 - Entrée pnb : 24 Décembre 2020

    Cinq jours dans la vie de Didier Piganeau, aujourd'hui journaliste à Sud-Ouest, mais qui fut, il y a trente ans, chef d'État et qui plus est tête couronnée sous le nom de Didier Ier. Il régnait sur le royaume de Basoche à Poitiers, un territoire grand comme deux ou trois bistrots et une quinzaine de sujets, tous étudiants en droit.
    Cette haute fonction lui a valu d'être invité au sacre de Bokassa Ier à Banguy, en Centrafique, en décembre 1977. Une histoire, un périple royal, que d'aucuns ont qualifié de "canular du siècle", et qui a fait le tour de la presse nationale et internationale...
    Canular garanti sans arrière-pensée politique, raciste, néocolonialiste, sexiste ou servile. Blague cent pour cent potache, sans adjonction de complaisance ni de méchanceté envers quiconque, conçue sur un coin de comptoir dans la plus pure tradition estudiantine.
    Ce récit ne se veut nullement un jugement sur l'ex-empereur pas plus qu'un réquisitoire sur le régime (d'autres l'ont fait et le feront!) et n'a d'autre prétention que de porter un regard amusé et parfaitement subjectif sur ce couronnement et sa démesure. L'ironie et la dérision n'engagent personne d'autre que le roi de Basoche. Et éventuellement quelques sujets du royaume qui l'ont entraîné dans cette drôle d'histoire...

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Une bouffée d'ermite

    Frère Antoine

    Parution : 18 Décembre 2020 - Entrée pnb : 11 Décembre 2020

    Quoi de plus paradoxal - et de plus dérangeant -, en cette fin de siècle dominée par le matérialisme, que l'ermite retiré dans sa grotte - dénué de tout et heureux de l'être ? Sous prétexte qu'il adresse un pied de nez aux valeurs sacro-saintes de notre société - argent, sexe et pouvoir -, doit-on le taxer de marginal, et négliger la nostalgie qu'il peut éveiller en nous ? Si, selon son témoignage, l'unique nécessaire réside dans le fait d'ÊTRE, sans les dérisoires béquilles de nos possessions, cela ne l'empêche pas d'accueillir, l'esprit libre et le coeur léger, tous ceux qui viennent à lui. Résolument ancré sur le Rocher de Roquebrune où il a élu domicile, Frère Antoine jouit du recul nécessaire pour être le critique souriant d'un monde à maints égards en voie d'asphyxie, lui apportant une salutaire bouffée d'air frais.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Qui qu'en grogne

    Nicole Louvier

    Parution : 18 Décembre 2020 - Entrée pnb : 11 Décembre 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Correspondance (août 1914 - avril 1915)

    ,

    Parution : 8 Décembre 2020 - Entrée pnb : 9 Décembre 2020

    Au début du mois d'août 1914, Paul Dupuy, secrétaire général de l'École normale supérieure, avait demandé à tous les élèves mobilisés de lui écrire depuis le front. Ils l'informeraient de la guerre, il donnerait à chacun des nouvelles des autres. Chez le sous-lieutenant Maurice Genevoix, alors âgé de vingt-trois ans, Dupuy découvrit une personnalité attachante, à laquelle il adressa des lettres de plus en plus longues, stimulant l'écriture de son correspondant et se livrant à son tour.
    Ces lettres, échangées pendant les neuf premiers mois de la guerre, jusqu'à la blessure de Maurice Genevoix aux Éparges, nous emmènent au coeur de la vie de l'École normale supérieure au début de la guerre et rappellent le destin, souvent tragique, de beaucoup de ses élèves. Elles annoncent le grand livre de Genevoix, Ceux de 14, et sont, par le talent des deux correspondants et le contexte dramatique de leurs échanges, le récit d'une amitié naissante. Défiant la mort et les bombes, cette relation entre le professeur en fin de carrière et son élève atteint une intensité bouleversante.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • La ferveur du souvenir

    Maurice Genevoix

    Parution : 8 Décembre 2020 - Entrée pnb : 9 Décembre 2020

    "La guerre qui hantait la chair des combattants habite aujourd'hui la mémoire des vivants. Elle perdure dans les papiers et les objets, les images, les paroles et les écrits qui en perpétuent l'histoire et la présence diffuse. Tel un trait d'union, Genevoix en restitue la violence et l'émotion, en dessine l'empreinte. Comme Ceux de 14, comme les commémorations, ses analyses, ses discours et ses évocations sont des gestes de remembrance et de piété qui défendent la paix, portent l'espoir et décantent un trouble qui ne pourra jamais "se clarifier jusqu'au tréfonds". Entre devoir de mémoire et chaos des reviviscences, l'écrivain obéit à un désir de se souvenir qui défie le temps. Dans le même mouvement, le lecteur qui écoute sa voix vive, et le pèlerin qui voit tourner les éoliennes sur le plateau dénudé de la Vaux-Marie, n'ont qu'à fermer les yeux pour se ressouvenir des clameurs, des fusillades, des "feux de l'orage" aux confins des ténèbres et sentir la présence des hommes à leurs côtés."
    Laurence Campa.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Eustache et Hilda t.1 ; la crevette et l'anémone

    Leslie Poles Hartley

    Parution : 3 Décembre 2020 - Entrée pnb : 14 Novembre 2020

    Au début du XXe siècle, dans une petite ville anglaise bourgeoise et puritaine du bord de mer, Eustache et Hilda s'abandonnent aux plaisirs des jeux de plage. Eustache, délicat et sensible, est totalement dominé par sa soeur aînée Hilda, maternelle et passionnée. Un jour, Hilda pousse Eustache à aborder l'étrange Miss Fothergill, vieille et défigurée, qui se promène le long de la falaise. Eustache, qui vit dans une sorte de cocon où rien de ce qui est laid n'a sa place, est terrifié à l'idée de cette rencontre. Pourtant, il y sera contraint, et sa vie ainsi que celle de sa famille en seront bouleversées.
    Ce volume, complété de La Lettre d'Hilda, met en scène les principaux protagonistes d'une trilogie romanesque qui conduit Eustache et Hilda de l'enfance à la maturité. La sensibilité et la finesse si caractéristiques de l'oeuvre de L.P. Hartley sont ici amenées à leur point culminant.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Les Collégiens

    Stéphen Hecquet

    Parution : 6 Novembre 2020 - Entrée pnb : 14 Octobre 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les fins dernières

    Pierre De Boisdeffre

    Parution : 30 Octobre 2020 - Entrée pnb : 6 Octobre 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty